CREATION 2019 

 

« Je vous parle d’une reine d’Afrique, je vous parle de la Candace Amanishakhéto, que le monde retienne le nom de ses héroïnes »

 

   AMANISHAKETO

 
C’est entre le IIIe et l’IVe siècle avant notre ère que s’épanouit le royaume de Nubie, actuel Soudan, entre le Nil bleu et L’Atbara. Sa capitale Méroé, ou « le pays de Kouch », est renommée pour la splendeur de sa culture et la sagesse de ses Reines appelées Candaces.  Le nom d’Amanishakhéto ne vous dit peut-être rien et pourtant elle fût la plus puissante de toutes. 
 
Femme de pouvoir, féminité fascinante, combattante inégalée, dirigeante hors pair, elle était l’une des plus redoutables Candace de son siècle. Elle régna sur le royaume de Nubie durant plus de 30 ans où elle dirigea une armée puissante et instaura une société matriarcale où les femmes avaient un rôle de premier choix en participant à toutes les prises de décision.  Son royaume était riche avec une administration efficace, une écriture ingénieuse et une agriculture prospère ce qui suscita la convoitise des Romains. 
 
En 31 avant JC, L’empereur Auguste, héritier de Rome, ordonne à ses légions déjà postées en Egypte une incursion en Nubie. Amanishakhéto tout juste couronnée Candace à la mort de sa mère répond sans attendre à cette attaque en envoyant ses 30 000 soldats abattre les trois cohortes romaines. Les monuments et statues construits par les romains sont alors détruits et la tête d ́une statue d’Auguste est enterrée sous le seuil du Palais de Méroé afin que chaque Méroïte qui y entre, piétine symboliquement la tête de leur ennemi.
 
Elle deviendra l’une des plus grandes Candaces de Nubie affrontant le danger, surmontant les chagrins.   

Voici la fabuleuse histoire d’Amanishakhéto.

 

DISTRIBUTION

 

 

 

 

 

DIRECTION ARTISTIQUE Mylana Malsert
 
 
CHOREGRAPHE Mylana Malsert
 
 
CREATION MUSICALE  Mylana Malsert
 
 
CREATION LUMIERE Alexis Lahouste 
 
 
COSTUMIERE  Chantal Branco

DOSSIER AMANISHAKHETO
Dossier Amanishaketo.pdf
Document Adobe Acrobat [2.2 MB]